Informations

Ce sont des œufs d'araignées ?


J'arrachais des mauvaises herbes dans mon jardin en Californie du Sud, quand j'ai vu une araignée sur une zone blanche sous l'une des feuilles. Il reste juste à côté de la tache blanche. Ce sont des œufs d'araignées ? Aussi, quel genre d'araignée est-ce?


Oui, ce sont bien des œufs. Et je crois que c'est une araignée d'herbe femelle (Genre : Agelenopsis).

Les œufs sont généralement pondus à la fin de l'été ou à l'automne et les araignées émergent le printemps suivant… Une femelle qui s'est accouplée avec un mâle peut produire plus d'un sac d'œufs. Pour certaines espèces, il est courant de voir deux sacs à la fois, côte à côte, attachés à une surface (comme le dessous d'un rocher, un morceau de bois dans un tas de bois ou dans une feuille enroulée, par exemple). Chaque espèce différente d'Agelenopsis peut créer un sac à œufs légèrement différent, mais chacune contient généralement de 50 à 200 œufs individuels. La mère araignée restera près de ses œufs, les gardant consciencieusement, jusqu'à ce qu'elle meure vers le début de l'hiver.

Cela semble correspondre à l'image d'un T. Je ne suis pas à 100% sur l'espèce, mais je pense que c'est soit A. aperta ou A. oregonensis.

Éditer:

Comme l'a souligné l'utilisateur Xan, il pourrait probablement s'agir d'une araignée lynx (genre : Oxypes; espèces probables : Oxypes salticus - femelle). Cela expliquerait les soies définies (soies) sur les pattes. Pour vraiment décider, il faudrait vérifier les caractéristiques suivantes :

  • Motif des yeux : les yeux d'araignée de lynx forment un motif octoganal, tandis que les yeux d'araignée d'herbe forment deux rangées parallèles et incurvées.
  • Filières: Vous devrez rechercher des filières sur une araignée lynx, tandis que les araignées herbeuses ont deux filières postérieures très proéminentes que vous pouvez visiblement voir d'en haut.

Je pensais à l'origine qu'il s'agissait de filières sur la photo 3, mais à y regarder de plus près, on dirait que l'une des pattes postérieures est repliée en dessous.


Les œufs d'araignée ressemblent à des bonbons de roche (mais ne les mangez pas)

Les œufs d'araignée sont de couleurs vives et ressemblent à des bonbons, comme l'a démontré une photo saisissante partagée sur Twitter le 26 juin.

Mais de peur que vous ne soyez tenté de "goûter l'arc-en-ciel", veuillez vous retenir, car certains œufs d'araignées sont connus pour être toxiques, selon une étude publiée en août 2017 dans le Journal of Arachnology.

Sur l'image, deux flacons contiennent des grappes d'œufs de deux espèces d'araignées australiennes : une couvée est d'un vert brillant et provient d'une araignée chasseur dans le Holconie genre, et les autres œufs sont jaune vif et pondus par Cyrtophora, ou des araignées en toile de tente.

Ces œufs translucides ressemblent beaucoup à un délicieux bonbon gommeux, mais lorsque le tweet a circulé dans la salle de rédaction de Live Science, l'un des rédacteurs a noté que les œufs seraient "LE PIRE BONBON JAMAIS". [5 mythes effrayants sur les araignées brisés]

La photo est d'autant plus étonnante que les œufs d'araignée sont si rarement vus, a déclaré Glenn King, le scientifique qui a publié le tweet. King est chercheur au Center for Pain Research de l'Université du Queensland (UQ) en Australie. Son laboratoire "bugs and Drugs" analyse les venins d'araignées en tant que médicaments candidats pour les troubles du système nerveux.

De minuscules œufs d'araignée délicats sont généralement cachés dans des sacs en toile opaques, et donc malgré leur coloration vive, ils sont très difficiles à repérer, a écrit King dans le tweet.

Les scientifiques du laboratoire de King ont récemment collecté les œufs d'araignées colorés sur et autour du campus de l'UQ : en plus des œufs verts et jaunes, il y avait des œufs oranges produits par les araignées dans le Argiopegenre et œufs bleu-violet pondus par Zosis geniculata, également connu sous le nom d'araignée à bosse, Isaac Tucker, un étudiant diplômé de QU, a déclaré à Live Science dans un e-mail.

"Nous avons pu observer des œufs d'araignée de pratiquement toutes les différentes couleurs de l'arc-en-ciel", a déclaré Tucker.

Mais avec environ 100 000 espèces d'araignées sur la planète, les chercheurs n'en savent pas assez sur les œufs d'araignées pour dire combien d'espèces pondent des œufs aux couleurs vives, a déclaré Tucker.

La raison pour laquelle les œufs sont si colorés reste également incertaine, bien qu'il puisse y avoir des indices dans un autre groupe d'animaux connu pour les œufs colorés et les oiseaux mdash.

"Chez les poulets, les œufs de couleurs différentes sont dus à des niveaux différents de produits chimiques colorés, qui changent d'une espèce à l'autre, et les araignées peuvent suivre un chemin similaire", a écrit Tucker dans l'e-mail. "Mais jusqu'à ce que d'autres recherches soient menées, nous ne pouvons pas être sûrs."


La plupart des araignées femelles pondent de nombreux œufs afin d'assurer la survie de l'espèce. Jusqu'à plusieurs centaines d'œufs sont mis dans un sac. Les femelles peuvent créer plus d'un sac, mais cela diffère en fonction de l'espèce.

L'abdomen des araignées femelles peut se dilater en raison d'une grande quantité d'œufs et leur corps se contracte après la ponte. Les œufs d'araignées sont pondus à des moments différents. Par exemple, les femelles araignées hobo pondent des œufs de la mi-septembre à octobre, mais les araignées recluses brunes pondent généralement entre mai et juillet.


Mythe : Trop de contes sur les « araignées à chameaux »

Fait: Le 4 avril 2004, j'ai commencé à recevoir des copies d'un e-mail de masse, avec la photo ci-dessous en pièce jointe, disant "De quelqu'un en poste à Bagdad". Cela vous donnera une meilleure idée de ce à quoi nos troupes sont confrontées. » Maintenant, la longueur maximale du corps d'un solpugide proche-oriental (arachnide sans araignée sans aucun venin) est de 5 cm. Ceux sur la photo (environ 4 cm de long selon un correspondant qui connaît le sergent sur la photo) semblent mesurer environ 40 cm de long soit 10 fois la taille réelle, à cause d'une fausse perspective. On se doute que la version originale a été postée 3 jours plus tôt, le 1er avril !

"Tout ce que "tout le monde sait" sur les araignées est faux !" —Rod Crawford remet les pendules à l'heure avec Spider Myths.


La photo infâme. Masse envoyée par courrier électronique en avril 2004 (truquées par une fausse perspective, les solpugides apparaissent 8 à 10 fois la taille réelle).

Puis, dans les messages de suivi, les réclamations sauvages ont commencé à s'accumuler !

  • Ils les appellent araignées chameaux parce qu'ils mangent les estomacs des chameaux.
  • Ils s'attachent au ventre des chameaux et pondent des œufs sous la peau.
  • Ils peuvent traverser le sable du désert à des vitesses allant jusqu'à 25 milles à l'heure, en faisant des cris lorsqu'ils courent.
  • Ils peuvent sauter de 4 à 6 pieds dans les airs.
  • Ils vous poursuivront comme un lion affamé.
  • S'ils vous mordent, la chair et les muscles tombent, laissant un trou.
  • Ils sont venimeux et leur venin contient un puissant anesthésique qui engourdit leurs victimes (leur permettant ainsi de ronger les animaux vivants et immobilisés sans se faire remarquer). Cela s'appuie sur un mythe antérieur qui s'est répandu pendant la guerre du Golfe.

Les solpugides sont rapides, mais pas si rapides. La vitesse maximale citée dans les sources scientifiques est de dix milles à l'heure, et les seules vitesses mesurées avec précision que j'ai pu trouver étaient inférieures à 1 mille à l'heure. Toute capacité de saut qu'ils pourraient avoir n'a rien de spécial. Ils pondent leurs œufs dans le sol, pas dans les chameaux ! Ils sont prédateurs et ne se nourrissent pas de gros animaux comme les chameaux ou les humains. Lorsqu'ils courent vers quelqu'un debout sous le soleil brûlant du désert (ou vers leur chameau ou dans leur tente), ils cherchent de l'ombre pour se cacher. Certaines espèces peuvent produire une stridulation à peine audible (semblant comme un bourdonnement ou un sifflement).

Les espèces en Irak ont ​​été étudiées en Irak par des scientifiques britanniques pendant les 39 années (1919-58) pendant lesquelles le pays était sous contrôle britannique. Leur anatomie et leur physiologie sont bien connues. Ils n'ont positivement aucun venin, et aucun moyen de l'injecter même s'ils en avaient ! (S'ils mordent et parviennent à briser la peau, la plaie est susceptible d'être infectée, et de tels cas peuvent avoir déclenché certaines des histoires. Tout effet néfaste pourrait être évité avec un désinfectant.) Voir cet article pour le point de vue de National Geographic sur l'araignée de chameau mythes.

J'ai reçu (par e-mail) beaucoup d'injures pour avoir mis en doute ces histoires – principalement de la part de civils qui pensent probablement qu'il est antipatriotique de douter de la parole d'un soldat. J'ai le plus grand respect pour les soldats, mais j'en connais aussi quelques-uns, et je sais que l'un de leurs passe-temps préférés est de s'asseoir à filer des fils. Et pourquoi pas? Ils méritent toutes les distractions qu'ils peuvent obtenir. Mais cela ne m'oblige pas à croire toutes les grandes histoires que j'entends de quelqu'un qui, en aucun cas, ne peut donner le Nom de la personne à qui c'est arrivé ! Si la source est une personne anonyme (« mon neveu », « quelqu'un qui vient de rentrer d'Irak », « des bergers à qui nous avons parlé », « un marin », « un aviateur » ), ce n'est pas une preuve !

Une personne a proposé que son frère en Irak m'envoie un spécimen de 30 cm, mais a reculé lorsque le frère a affirmé qu'il ne pouvait pas obtenir de permis d'exportation. Personne n'a jamais expliqué comment ils mesuraient la vitesse ou la hauteur de saut, et bien sûr personne n'a jamais produit un spécimen trouvé en train de manger de la chair humaine ou de chameau. Mais les légendes urbaines ne meurent jamais – il y a toujours quelqu'un qui jure que c'est arrivé à un "ami sans nom".


Araignées veuves

L. mactans : Est de l'Amérique du Nord, est du Mexique et Antilles L. Hespérus : Oklahoma, Kansas et centre du Texas dans tous les États du sud-ouest L. géométrique : dans le monde en zone tropicale.

La puissance du venin de veuve noire est bien documentée. Comme les pièces buccales (chélicères) du mâle sont très petites, elles sont réputées ne jamais mordre. Toutes les rencontres avec l'homme et les animaux peuvent être attribuées à la femelle. La morsure de la veuve noire occidentale a été décrite comme provoquant une douleur initiale comparable à la piqûre d'une aiguille et laisse deux marques de piqûre rouges causées par les deux crocs. Ceci est suivi d'une douleur aiguë qui peut diminuer ou persister pendant plusieurs heures. La douleur se déplace du site de la plaie et s'installe dans l'abdomen et les jambes. D'autres symptômes neurologiques qui en découlent comprennent des nausées, des vomissements, des évanouissements, des étourdissements, des tremblements, une perte de tonus musculaire, un choc, des troubles de la parole et une paralysie motrice générale de divers types. Quiconque soupçonne d'être mordu par une araignée veuve doit consulter immédiatement un médecin. Antivenon (Lyovac) est disponible pour le traitement. La mort due au venin de veuve est rare et chez les patients non traités, les symptômes persistent rarement plus de deux jours. Les décès enregistrés chez les personnes âgées étaient très probablement dus à des complications et/ou des infections secondaires provenant du site de la plaie.

L'araignée veuve brune est celle rencontrée par la plupart des gens. Et en raison de la présence du marquage " sablier " sur la face ventrale de l'abdomen de l'araignée, la veuve brune est souvent confondue avec l'une des deux araignées veuves noires. Les trois espèces ont un céphalothorax noir (tête et thorax unis), un abdomen de couleur sombre et de longues pattes minces. Un examen attentif de l'araignée veuve brune montre que la coloration de base est plus correctement décrite comme un brun foncé ou un acajou. De plus, la surface supérieure de l'abdomen présente un motif distinct de marques. La caractéristique qui différencie le plus clairement l'araignée veuve brune des deux veuves noires est la texture de surface de la coque de l'œuf. L'étui à œufs de veuve brune est texturé et d'aspect rugueux, en raison des touffes de soie qui sont incorporées lors de la formation de l'étui. La surface de l'étui à œufs de veuve noire est lisse. Ces caisses d'œufs peuvent facilement être repérées dans la toile, le plus souvent dans la section du tunnel où vit l'araignée femelle.

Les sacs d'œufs peuvent être construits par les femelles en une à trois heures et mesurent environ 1 cm de diamètre. Chaque femelle peut produire 10 à 20 de ces sacs au cours de sa vie, et chaque sac peut contenir 200 à 250 œufs. Les œufs éclosent dans le sac en deux semaines environ.

Les araignées subissent leur première mue trois à quatre jours après. En 10 jours environ, ils sortent du sac par un à trois trous d'environ 1 mm de diamètre. Les araignées restent dans la zone du nid pendant plusieurs semaines (135-240 jours) où elles subissent six à neuf mues avant d'atteindre la maturité. Les veuves noires peuvent vivre de 850 à 950 jours lorsque la nourriture est facilement disponible.

L'araignée veuve brune est la plus abondante et se trouve couramment dans les zones urbaines. Il peut être trouvé à l'intérieur, cependant, les cachettes extérieures préférées incluent le vide sanitaire sous les maisons et parmi les tas de bois stocké, les blocs de tuiles creuses, les véhicules abandonnés, les hangars de stockage et les articles stockés sur des étagères. Au sein de la maison, la veuve brune peut être trouvée sous les tables et les bureaux, derrière les volets, dans les angles des portes et des fenêtres, dans les plis des vêtements, dans les chaussures et sous les objets dans les zones sombres et peu perturbées. Les araignées veuves noires sont moins communes et sont généralement associées aux zones arides (veuve noire de l'ouest) et aux altitudes plus élevées (veuve noire du sud). Les deux peuvent être trouvés dans les vides sanitaires, sous les rochers, dans de minuscules vides et dans les conduits de services publics.

Les araignées du deuxième stade restent près du sac, mais peu de temps après, elles montent à un point élevé où elles tissent des fils de soie et flottent sur la brise. Cette méthode de "ballonnage" permet une dispersion générale de ces araignées. Ils sont timides et ont tendance à éviter tout contact avec les humains. Les femelles ne sont pas agressives, ne font aucun effort pour attaquer et préfèrent se retirer et rester parfaitement immobiles. Lorsqu'ils sont confrontés ou provoqués, ils mordent et injectent un venin neurotoxique.

Leurs toiles mesurent généralement environ 30 cm de diamètre.

L'élimination ou la destruction mécanique de ces parasites est la méthode de lutte la plus satisfaisante. Ces araignées sont délicates et peuvent être facilement blessées ou tuées avec un balai ou un bâton. Un aspirateur peut également être utilisé pour éliminer les araignées adultes et leurs œufs. Si cette méthode est choisie, le sac de l'aspirateur doit être retiré et placé dans un sac en plastique pour l'élimination. Cela empêchera les araignées ou les araignées de sortir du nettoyeur. Le rangement ordonné des objets et l'élimination des déchets décourageront la formation de toiles et de nids à l'intérieur et à l'extérieur de la maison. L'inspection périodique des vides sanitaires contribuera également à réduire les populations de ce ravageur.

Un parasite, Baeus lactrodecti Dozier (Hymenoptera:Scelionidae), a été introduit à Hawaï en 1939. Ce parasite attaquera les œufs de L. mactans.

Le contrôle des araignées peut être obtenu en éliminant ou en traitant les sites de refuge avec des applications localisées d'un insecticide approuvé.

Ebeling, W. 1978. Entomologie urbaine. Division des sciences agricoles, Université de Californie, Berkeley.

Funasaki, G. Y., Lai, Po-Yung, et. Al. 1988. Un examen des introductions de contrôle biologique à Hawaï : 1890 à 1985. Proc. Ent hawaïen. Soc. 28 : 105-160.

Gertsch, W.J. 1979. Araignées américaines. Deuxième édition. Van Nostrand Reinhold Company Inc.

Pinter, L. 1981. Araignées veuves à Hawaï. PACDIV NAVFACENGCOM. Marine américaine. Honolulu. Rapport non publié.

Smith, Eric H. et Richard C. Whitman. 1992. NPCA Field Guide to Structural Pests. NPCA.


Ces araignées peuvent ronronner

Les loups hurlent pour faire savoir aux autres qu'ils sont là - et peut-être même qu'ils recherchent un partenaire. Mais pas l'araignée-loup connue sous le nom Gladicosa gulosa. Il fait une sorte de ronronnement. C'est tout un truc pour les gars de cette espèce. Et c'est parce qu'il n'est pas clair que la cible de leurs attentions puisse réellement entendre un ronronnement. Une femme peut simplement ressentir les effets de ce son sous forme de vibrations dans ses pieds. Mais même cela peut ne pas arriver à moins que lui et elle ne se tiennent sur la bonne surface.

La plupart des espèces animales utilisent des sons pour communiquer. En fait, l'Université Cornell a créé une bibliothèque numérique de plus de 200 000 sons d'animaux. Mais pour les araignées, le son n'est pas une grande partie de leur vie. En fait, ils n'ont pas d'oreilles ou d'autres organes spécialisés de détection du son.

Éducateurs et parents, inscrivez-vous à la feuille de triche

Mises à jour hebdomadaires pour vous aider à utiliser Actualités scientifiques pour les étudiants dans l'environnement d'apprentissage

Cela a donc été une grande surprise pour Alexander Sweger lorsqu'il a découvert qu'une espèce d'araignée-loup communique à l'aide du son.

Sweger est écologiste du comportement à l'Université de Cincinnati dans l'Ohio. Il fait des recherches en vue d'un doctorat. Au labo, il travaille entouré d'araignées-loups. Parmi celles-ci se trouve une espèce connue depuis près d'un siècle sous le nom d'araignée ronronnante. Les biologistes soupçonnaient que ce type particulier d'araignée-loup pourrait utiliser ce ronronnement pour signaler son intérêt à trouver un partenaire. Mais personne n'avait jamais confirmé cela, dit Sweger.

Il a donc décidé d'enquêter.

Les sons créent deux types d'ondes. La première est une vague de courte durée. Il déplace les molécules d'air, ce qui ne peut être détecté que sur une très courte distance. Cette vague est suivie d'une seconde, plus longue, qui provoque des changements très locaux de la pression atmosphérique, explique Sweger.

La plupart des animaux, y compris les humains, peuvent détecter la deuxième vague, généralement avec leurs oreilles. La plupart des araignées ne le peuvent pas. Mais les araignées qui ronronnent, rapportent maintenant Sweger et George Uetz, peuvent exploiter les feuilles et d'autres éléments de leur environnement pour diffuser et détecter les vibrations dues au son. Les scientifiques de l'Université de Cincinnati ont décrit leurs conclusions le 21 mai à Pittsburgh, en Pennsylvanie, lors de la réunion annuelle de l'Acoustical Society of America.

Comment l'araignée ronronne

Au moment de l'accouplement, les araignées-loups mâles essaient d'attirer l'attention d'une femelle en créant des vibrations « persuasives », explique Sweger. Ils grattent une structure de leur corps contre une autre - un peu comme le fait un grillon - pour impressionner les filles. Faire passer le bon message peut être une question de vie ou de mort pour le gars qui courtise. Si la femme n'est pas totalement convaincue qu'il est le « seul », cela pourrait être pire que d'être simplement rejetée, explique Sweger. "Elle pourrait le manger." Environ une araignée-loup mâle sur cinq sera mangée par la femelle qu'il courtisait. Mais les gars qui s'avèrent suffisamment convaincants pourront s'accoupler et vivre pour raconter l'histoire.

Un spectrogramme des vibrations du « ronronnement » d'un homme. L'échelle indique sa fréquence sur l'axe de gauche et le temps sur l'axe du bas. Alexander Sweger Les araignées ronronnantes « utilisent les mêmes tactiques vibratoires que toutes les autres araignées-loups en Amérique du Nord. Plus ou moins », dit Sweger. « Ils utilisent les mêmes structures. Et ils font des vibrations.

Mais les scientifiques ont montré que par rapport aux vibrations de courtoisie produites par d'autres araignées-loups, celles par Gladicosa gulosa sont bien plus forts.

Sweger a également découvert autre chose. Lorsqu'une araignée ronronnante se trouvait sur une surface apte à conduire les vibrations, comme des feuilles, un son audible était produit.

Si une personne se trouve à moins d'un mètre des araignées qui courtisent, elle peut réellement entendre le son. "C'est très doux, mais quand nous sommes sur le terrain, vous pouvez les entendre", dit Sweger. Le son, explique-t-il, est un peu comme un « petit gazouillis grattant » ou un « doux hochet ou ronronnement ». (Vous pouvez juger par vous-même.)

Courtiser avec le son

Alors pourquoi s'embêter avec un son audible quand un homme n'a besoin que de transmettre des vibrations persuasives à une fille araignée ? Cela a été le vrai casse-tête. Et les expériences de Sweger offrent maintenant une réponse probable : que le son n'est qu'un accident.

Les vibrations de la parade nuptiale des araignées ronronnantes - du moins lorsque des feuilles ou du papier sont impliqués - créent un son audible si fort qu'il peut diffuser le message d'un homme à une fille éloignée. Mais elle ne l'entend apparemment que si elle se tient également sur quelque chose qui peut secouer, comme une feuille.

Sweger l'a appris en laboratoire.

Son équipe a laissé une araignée mâle ronronner faire ces « appels » de courtoisie. Les scientifiques ont ensuite diffusé un enregistrement sonore du ronronnement du gars dans les airs. Les mâles dans une autre cage ont ignoré ces appels. Il en va de même pour les araignées femelles debout sur quelque chose de solide, comme du granit. Mais si la femelle était au sommet d'une surface qui pouvait vibrer, comme un morceau de papier, alors elle commençait à se déplacer. Cela indiquait qu'elle avait capté le message du gars. Et cela suggère qu'elle a dû «entendre» l'appel audible comme les vibrations d'une feuille sous ses pieds avant de recevoir le message qu'un partenaire potentiel était là-bas.

Lorsque les deux araignées se tiennent sur le bon type de surface, un mâle peut diffuser son message sur une distance relativement longue (un mètre ou plus) pour qu'une femelle « entende ». Au moins, dit Sweger, sur la base des nouvelles données, "c'est notre hypothèse de travail".

« C'est très intéressant », déclare Beth Mortimer. C'est une biologiste qui étudie les araignées à l'Université d'Oxford en Angleterre et n'a pas participé à l'étude. Les données de l'équipe de Cincinnati suggèrent que "les araignées peuvent utiliser des matériaux comme détecteur de son", dit-elle. Alors ils, "d'une certaine manière, utilisent certains objets [ici feuilles] comme une sorte de tympan, qui transmet ensuite des vibrations aux pattes de l'araignée". Bien qu'elles manquent d'oreilles, les araignées sont superbes pour détecter les vibrations, note-t-elle. "C'est un autre excellent exemple de l'ingéniosité surprenante des araignées", conclut-elle.

Mots de pouvoir

(pour en savoir plus sur les mots puissants, cliquez sur ici)

acoustique (adj. acoustique) La science des sons et de l'audition.

audible Quelque chose qui peut être entendu, généralement avec des oreilles ou d'autres structures de détection du son.

écologiste du comportement Un scientifique qui étudie le comportement animal dans un cadre naturel.

diffuser Lancer - ou envoyer - quelque chose sur une distance relativement grande. Un agriculteur peut semer des graines en les jetant à la main sur une grande surface. Un haut-parleur peut émettre des sons sur une grande distance. Un émetteur électronique peut émettre des signaux électromagnétiques par voie hertzienne vers une radio, une télévision ou un autre appareil de réception distant. Et un présentateur peut diffuser les détails des événements aux auditeurs dans une vaste zone, voire dans le monde.

environnement La somme de toutes les choses qui existent autour d'un organisme ou du processus et la condition que ces choses créent pour cet organisme ou ce processus. L'environnement peut faire référence aux conditions météorologiques et à l'écosystème dans lesquels vivent certains animaux, ou, peut-être, à la température, à l'humidité et à l'emplacement des composants dans certains systèmes ou produits électroniques.

granit Un type de roche ignée dure, qui contient des inclusions à gros grains (essentiellement des mini-roches dans une roche) de divers minéraux, principalement du quartz, du feldspath et du mica.

hypothèse Une explication proposée pour un phénomène. En science, une hypothèse est une idée qui doit être rigoureusement testée avant d'être acceptée ou rejetée.

ingéniosité Terme désignant l'habileté, l'intelligence ou l'inventivité.

molécule Groupe d'atomes électriquement neutre qui représente la plus petite quantité possible d'un composé chimique. Les molécules peuvent être constituées d'un seul type d'atomes ou de différents types. Par exemple, l'oxygène de l'air est composé de deux atomes d'oxygène (O2), mais l'eau est composée de deux atomes d'hydrogène et d'un atome d'oxygène (H2O).

organe (en biologie) Diverses parties d'un organisme qui remplissent une ou plusieurs fonctions particulières. Par exemple, un ovaire est un organe qui fabrique des œufs, le cerveau est un organe qui interprète les signaux nerveux et les racines d'une plante sont des organes qui absorbent les nutriments et l'humidité.

Doctorat (également connu sous le nom de doctorat) Un type de diplôme d'études supérieures offert par les universités - généralement après cinq ou six ans d'études - pour un travail qui crée de nouvelles connaissances. Les gens se qualifient pour commencer ce type d'études supérieures seulement après avoir obtenu un diplôme collégial (un programme qui prend généralement quatre ans d'études).

proie Espèces animales mangées par d'autres.

capteur (en biologie) Structure qu'un organisme utilise pour détecter les attributs de son environnement, tels que la chaleur, les vents, les produits chimiques, l'humidité, les traumatismes ou une attaque de prédateurs.

espèce Groupe d'organismes similaires capables de produire une progéniture qui non seulement peut survivre mais aussi se reproduire.

vibrer Secouer rythmiquement ou se déplacer continuellement et rapidement d'avant en arrière.

courtiser Les efforts d'un animal mâle pour courtiser une femelle dans le but de trouver un partenaire.

Citations

S. Milius. « Qu'est-ce qu'il y a pour le dîner ? Maman." Actualités scientifiques pour les étudiants. 7 mai 2015.

B. Taupe. Spidey sense : « Des moniteurs de pollution à huit pattes. » Actualités scientifiques pour les étudiants. 22 décembre 2014.

S. Ornes. « Des vibrations plus calmes pour les araignées de la ville. » Actualités scientifiques pour les étudiants. 25 mars 2014.

S. Ornes. "Des empreintes d'araignées soyeuses."Actualités scientifiques pour les étudiants. 7 juin 2011.

E. Sohn. « Piment fort, araignée piquante. »Actualités scientifiques pour les étudiants. 9 novembre 2006.

Source de la réunion d'origine : A.L. Sweger et G.W. Uetz. Le potentiel de communication acoustique chez l'araignée-loup « ronronnant » (Résumé 4pAB3). La 169e réunion de l'Acoustical Society of America, 21 mai 2015, Pittsburgh, Pennsylvanie.

Ressources pédagogiques pour cet article En savoir plus

Des ressources pédagogiques gratuites sont disponibles pour cet article. Inscrivez-vous pour accéder :


Ces 10 faits fascinants sur les araignées veuves noires vous apprendront comment les identifier, comment elles se comportent et comment minimiser le risque de vous faire mordre.

Les araignées veuves ne sont pas toujours noires

Lorsque la plupart des gens parlent de l'araignée veuve noire, ils pensent probablement qu'ils font référence à une espèce d'araignée en particulier. Mais aux États-Unis seulement, il existe trois types différents de veuves noires (du nord, du sud et de l'ouest).

Et bien que nous ayons tendance à nous référer à tous les membres du genre Lactrodectus en tant que veuves noires, les araignées veuves ne sont pas toujours noires. Il existe 31 espèces de Lactrodectus araignées dans le monde entier. Aux États-Unis, il s'agit d'une veuve brune et d'une veuve rouge.

Seules les veuves noires adultes infligent des morsures dangereuses

Les araignées veuves femelles sont plus grosses que les mâles. On pense donc que les veuves noires peuvent pénétrer la peau des vertébrés plus efficacement que les mâles et injecter plus de venin lorsqu'elles mordent.

Presque toutes les morsures de veuve noire médicalement importantes sont infligées par des araignées femelles. Les araignées veuves mâles et les jeunes araignées sont rarement une source de préoccupation, et certains experts disent même qu'ils ne mordent pas.

Les veuves noires mangent rarement leurs compagnons

Lactrodectus On pense généralement que les araignées pratiquent le cannibalisme sexuel, où le plus petit mâle est sacrifié après l'accouplement. En fait, cette croyance est si répandue que le terme « veuve noire » est devenu synonyme de femme fatale, une sorte de séductrice qui attire les hommes avec l'intention de leur faire du mal.

Mais des études montrent qu'un tel comportement est en fait assez rare chez les araignées veuves à l'état sauvage, et même rare chez les araignées captives. Le cannibalisme sexuel est en fait pratiqué par un certain nombre d'insectes et d'araignées et n'est pas unique à la veuve noire souvent décriée.

La plupart des araignées veuves (mais pas toutes) peuvent être identifiées par un sablier rouge

Presque toutes les veuves noires portent une marque distincte en forme de sablier sur la face inférieure de l'abdomen. Chez la plupart des espèces, le sablier est rouge vif ou orange, contrastant fortement avec son abdomen noir brillant.

Le sablier peut être incomplet, avec une cassure au milieu, chez certaines espèces comme la veuve noire du nord (Lactrodectus variolus). Cependant, la veuve rouge, Lactrodectus évêque, n'a pas de marque de sablier, alors gardez à l'esprit que toutes les araignées veuves ne sont pas identifiées par cette caractéristique.

Les araignées veuves noires ne ressemblent en rien aux araignées noires et rouges que nous reconnaissons comme des veuves noires

Les nymphes d'araignées veuves sont pour la plupart blanches lorsqu'elles éclosent du sac d'œufs. Au fur et à mesure qu'ils subissent des mues successives, les jeunes araignées s'assombrissent progressivement, du brun au gris, généralement avec des marques blanches ou beiges.

Les araignées femelles mettent plus de temps à atteindre la maturité que leurs frères, mais finissent par devenir noir et rouge foncé. Donc, cette petite araignée terne et pâle que vous avez trouvée pourrait bien être une araignée veuve, même si elle est immature.

Les veuves noires font des toiles d'araignée

Les araignées veuves noires appartiennent à la famille des araignées Theridiidae, communément appelées araignées à toile d'araignée. Ces araignées, y compris les veuves noires, construisent des toiles de soie collantes et irrégulières pour piéger leurs proies.

Les membres de cette famille d'araignées sont également appelés araignées à pattes de peigne, car elles ont une rangée de poils sur leurs pattes arrière pour les aider à enrouler de la soie autour de leur proie. Mais pas besoin de s'inquiéter. Bien qu'elles soient étroitement liées aux araignées domestiques qui construisent des toiles d'araignées dans les coins de votre maison, les veuves noires viennent rarement à l'intérieur.

Les veuves noires ont une mauvaise vue

Les veuves noires comptent sur leurs toiles de soie pour « voir » ce qui se passe autour d'elles, car elles ne voient pas très bien. La veuve noire se cache généralement dans un trou ou une crevasse et construit sa toile comme une extension de sa cachette. De la sécurité de sa retraite, elle peut sentir les vibrations de sa toile lorsqu'une proie ou un prédateur entre en contact avec les fils de soie.

Les araignées veuves mâles à la recherche de partenaires utilisent cela à leur avantage. La veuve noire mâle coupera et réorganisera la toile de la femelle, ce qui la rendra difficile à sentir ce qui se passe, avant de s'approcher avec précaution d'elle pour s'accoupler.

Le venin de la veuve noire est 15 fois plus toxique que celui du crotale des prairies

Les araignées veuves contiennent une puissante dose de neurotoxines dans leur venin. Par volume, Lactrodectus Le venin est un mélange extrêmement toxique de poisons capables de provoquer des crampes musculaires, des douleurs intenses, de l'hypertension, de la faiblesse et de la transpiration chez les victimes de morsure.

Mais les araignées veuves noires sont nettement plus petites que les serpents à sonnettes, et elles sont conçues pour maîtriser d'autres petits invertébrés, pas les grands mammifères comme les humains. Lorsqu'une araignée veuve noire mord une personne, le volume de neurotoxines injecté à la victime est faible.

Les morsures d'araignées veuves noires sont rarement mortelles

Bien que les morsures de veuves noires puissent être douloureuses et nécessiter un traitement médical, elles sont très rarement mortelles. En fait, la majorité des morsures de veuves noires ne provoquent que des symptômes bénins, et de nombreuses victimes de morsures ne se rendent même pas compte qu'elles ont été mordues.

Dans un examen de plus de 23 000 documents Lactrodectus cas d'envenimation survenus aux États-Unis de 2000 à 2008, les auteurs de l'étude ont noté qu'aucun décès n'était survenu à la suite d'une morsure de veuve noire. Seulement 1,4% des victimes de morsures ont subi des "effets majeurs" du venin de veuve noire.

Avant l'invention de la plomberie intérieure, la plupart des morsures de veuves noires se produisaient dans les toilettes extérieures

Les veuves noires n'envahissent pas souvent les maisons, mais elles aiment habiter des structures construites par l'homme comme des hangars, des granges et des dépendances. Et malheureusement pour ceux qui vivaient avant que les toilettes ne soient monnaie courante, les veuves noires aiment se retirer sous les sièges des toilettes extérieures, peut-être parce que l'odeur attire tant de délicieuses mouches à attraper.

Les hommes qui utilisent des toilettes à fosse doivent être conscients de ce petit fait inquiétant - la plupart des morsures de veuves noires sont infligées aux pénis, grâce à leur tendance à se balancer de manière menaçante dans le territoire de la veuve noire sous le siège. Une étude de cas de 1944 publiée dans le Annales de chirurgie ont noté que, sur 24 cas de morsure de veuve noire examinés, onze morsures étaient sur le pénis, une sur le scrotum et quatre sur les fesses. 16 des 24 victimes ont été mordues alors qu'elles étaient assises sur les toilettes.


Ce sont des œufs d'araignées ? - La biologie

L'acarien prédateur Neoseiulus californicus (McGregor) présente des caractéristiques à la fois des acariens prédateurs spécialisés de type II et des acariens prédateurs généralistes de type III. Neoseiulus californicus préfère les acariens tétranychides comme nourriture, mais consomme également d'autres espèces d'acariens, de petits insectes, tels que les thrips, et même du pollen lorsque la proie principale n'est pas disponible.

Neoseiulus californicus est souvent utilisé pour lutter contre le tétranyque à deux points, Tetranychus urticae Koch, et d'autres acariens phytophages sur diverses cultures dans les régions tempérées et subtropicales du monde.

Figure 1. Adulte Neoseiulus californicus (McGregor) se nourrissant d'un tétranyque à deux points, Tetranychus urticae Koch. Photographie de Lyle Buss, Université de Floride.

Synonymie (Retour en haut)

Neoseiulus californicus a une histoire taxonomique très complexe. Il a été décrit pour la première fois par McGregor en 1954 à partir de citron en Californie comme Typhlodromus californicus. Après 1954, il a été déplacé vers le genre Amblysée et plus tard au genre Néoseiulus ou Cydnodrome, et maintenant Neoseiulus chilienensis (Dosse) est considéré comme un synonyme de Neoseiulus californicus.

Distribution (Retour en haut)

Populations naturelles de Neoseiulus californicus, se trouvent en Argentine, en Californie, au Chili, en Floride, au Japon, en Afrique du Sud, au Texas, dans certaines parties du sud de l'Europe et tout le long de la frontière de la mer Méditerranée. Neoseiulus californicus a été trouvé sur de nombreuses cultures, y compris l'avocat, les agrumes et d'autres arbres fruitiers. On les trouve également sur le manioc, le maïs, le raisin, les fraises et plusieurs cultures maraîchères et plantes ornementales. Ils préfèrent les températures chaudes de 10-33°C (50-91°F), mais ils peuvent tolérer des températures beaucoup plus froides pendant de courtes périodes. Par exemple, ils peuvent survivre aux hivers du nord de la Floride, où les températures peuvent tomber en dessous de zéro la nuit. Ils peuvent tolérer une large plage d'humidité (40-80% d'humidité relative), mais préfèrent une humidité à l'extrémité supérieure de cette plage.

Description (Retour en haut)

Neoseiulus californicus les œufs ont la forme d'un ballon de football, mesurent environ 0,04 mm (0,00016 pouce) de longueur et sont de couleur blanchâtre pâle. Les larves n'ont que six pattes et sont de couleur translucide. Both nymphal stages, the protonymph and the deutonymph, resemble the adults except that they are smaller and cannot reproduce. Adult females are approximately 0.1 mm (0.00039 inch) in length and oval in shape. Males are slightly smaller than females. Both males and females are translucent and can be pale orange, peach, or pink in color.

Figure 2. Two eggs of Neoseiulus californicus (McGregor) attached to leaf hairs on a strawberry leaf. Photograph by Elena M. Rhodes, University of Florida.

Figure 3. Dorsal view of a Neoseiulus californicus (McGregor) larva indicated by pointer. Un adulte Neoseiulus californicus and a cluster of spider mite eggs are shown for size comparison. Photograph by Jack Kelly Clark, University of California.

Figure 4. Dorsal view of adult female Neoseiulus californicus (McGregor) on a strawberry leaf. Photograph by Elena M. Rhodes, University of Florida.

Cycle de vie (Retour en haut)

Neoseiulus californicus females can lay up to four eggs a day. However, two eggs per day is the average. Eggs take from 1.5 to 4.0 days to hatch depending on the temperature. Eggs hatch into six-legged larvae, which can progress to the protonymphal stage without feeding. The larval stage can last from 0.5 to 1.0 day. Neoseiulus californicus then passes through two nymphal stages: protonymph and deutonymph. Both stages (protonymph and deutonymph) are active feeders. Each nymphal stage can last from 1.0 to 3.0 days. Total developmental time can be as short as 4.0 days or as long as 12.0 days depending on the temperature. Neoseiulus californicus develops more quickly at higher temperatures. Adults live for approximately 20 days.

Neoseiulus californicus develops faster when consuming the twospotted spider mite, Tetranychus urticae Koch, than when consuming other prey sources. However, it will also successfully develop and reproduce when consuming other mite species including: Aculus schlechtendali (Nalepa), Oligonychus pratensis (Banks), Oligonychus perseae Tuttle, Oligonychus ilicis (McGregor), Panonychus ulmi (Koch), Phytonemus pallidus (Banks), Polyphagotarsonemus (Stenotarsonemus) latus Banks (the broad mite), and Phytonemus pallidus L. (the cyclamen mite). Many of these mites are crop pests. It can also survive and reproduce by consuming thrips and other small insects, but reproduction is very low. Neoseiulus californicus can even survive for a short period of time by consuming only pollen.

Figure 5. A strawberry leaf infested with twospotted spider mite, Tetranychus urticae Koch, adults and their eggs. Photograph by Lyle Buss, University of Florida.

Importance économique (Retour en haut)

Neoseiulus californicus is used commercially around the world to control the twospotted spider mite and several other economically important mites on avocado, citrus, dwarf hops, grapes, raspberries, roses and other ornamentals, strawberries, and several vegetable crops. It has been shown to effectively control the twospotted spider mite and Phytonemus pallidus on strawberries in glasshouses in the UK and in greenhouses in Argentina. Aux Etats-Unis., Neoseiulus californicus has been used successfully to control twospotted spider mites on field grown strawberries in southern California and Florida. Neoseiulus californicus has also been used to control the twospotted spider mite on dwarf hops and to control Oligonychus perseae on avocado, to mention a few examples.

The recommended release rate depends on pest species, pest density, and crop. In strawberry, a release rate of one female Neoseiulus californicus per 10 twospotted spider mites is recommended once mites are present. A predator in first technique, where Neoseiulus californicus is released at a low rate before twospotted spider mites infestations appear, has become popular in California strawberries. If twospotted spider mire populations are already high, it may be necessary to spray a miticide before releasing Neoseiulus californicus. The predatory mite can tolerate applications of some miticides.

Figure 6. Commercial presentation of Neoseiulus californicus (McGregor) to be released on the field (courtesy of Koppert Biological Supply Co.). Photograph by Elena Rhodes, University of Florida.

Références sélectionnées (Retour en haut)

  • Barber A, Campbell CAM, Crane H, Lilley R, Tregidga E. 2003. Biocontrol of two-spotted spider mite Tetranychus urticae on dwarf hops by the phytoseiid mites Phytoseiulus persimilis et Neoseiulus californicus. Biocontrol Science and Technology 13: 275-284.
  • Castagnoli M, Simoni S. 2003. Neoseiulus californicus (McGregor) (Acari: Phytoseiidae): survey of biological and behavioral traits of a versatile predator. Redia 86: 153-164.
  • Castagnoli M, Liguori M. 1991. Laboratory observations on duration of copulation and egg production of three Phytoseiid species fed on pollen. Dans: The Acari. Chapman and Hall, New York, NY. 231-239.
  • Croft BA, Monetti LN, Pratt PD. 1998. Comparative life histories and predation types: are Neoseiulus californicus et N. fallacies (Acari: Phytoseiidae) similar type II selective predators of spider mites. Environmental Entomology 27: 531-538.
  • Easterbrook MA, Fitzgerald JD, Solomon MG. 2001. Biological control of strawberry tarsonemid mite Phytonemus pallidus and two-spotted spider mite Tetranychus urticae on strawberry in the UK using species of Neoseiulus (Amblyseius) (Acari: Phytoseiidae). Experimental & Applied Acarology 25: 25-36.
  • Fraulo AB, McSorley R, Liburd OE. 2008. Effects of the biological control agent Neoseiulus californicus (Acari: Phytoseiidae) on arthropod community structures in north Florida strawberry fields. Florida Entomologist 91: 336-345.
  • Gerson U, Smiley RL, Ochoa R. 2003. Mites (Acari) For Pest Control. Éditions Blackwell. Ames, IA. 556 pp.
  • Greco NM, Liljesthrom GG, Sanchez NE. 1999. Spatial distribution and coincidence of Neoseiulus californicus et Tetranychus urticae (Acari: Phytoseiidae, Tetranychidae) on strawberry. Experimental and Applied Acarology 23: 567-580.
  • Hoddle MS, Aponte O, Kerguelen V, Heraty J. 1999. Biological control of Oligonychus perseae (Acari: Tetranychidae) on avocado: evaluating release timing, recovery, and efficacy of six commercially available phytoseiids. International Journal of Acarology 25: 211-219.
  • Johnson WT, Lyon HH. 1991. Insects That Feed on Trees and Shrubs. 2e édition. Comstock Publishing Associates. 560 pp.
  • Krantz GW. 1978. A Manual of Acarology. Corvallis. Oregon State University, OR. 509 pp.
  • Liburd OE, Seferina GG, Dinkins DA. 2003. Suppression of twospotted spider mites. Dans: UF/IFAS Berry/Vegetable Times. November 2003.
  • Ma W-L, Laing JE. Biology, potential for increase and prey consumption of Amblyseius chilenesis (Dosse) (Acarina: Phytoseiidae). Entomophaga 18: 47-60.
  • McMurtry JA, Croft BA. 1997. Life-styles of Phytoseiid mites and their roles in biological control. Annual Review of Entomology 42: 291-321.
  • Oatman, ER, McMurtry JA, Gilstrap FE, Voth V. 1977. Effect of releases of Amblyseius californicus on the twospotted spider mite on strawberry in Southern California. Journal of Economic Entomology 70: 638-640.
  • Rondon SI, Price JF, Liburd OE, Francis R, Cantliff DJ. (2004). Neoseiulus californicus(McGregor). A predatory mite species for controlling twospotted spider mites in strawberries. EDIS. (31 October 2005).

Authors: Elena M. Rhodes and Oscar E. Liburd, University of Florida
Photographs: Elena Rhodes and Lyle J. Buss, University of Florida and Jack Kelly Clark, University of California
Conception Web : Don Wasik, Jane Medley
Publication Number: EENY-359
Publication Date: November 2005. Latest revision: August 2015.


Are these spider mite eggs? Microscope pics..

I thought I was deadling with thrips but do these look like spider mites. One is pic is from the front the other the back of the leaf. If these are spider mite eggs then they are on almost every leaf but where there are the most eggs there is the most damage.

I have not seen any webs or any spider mites. These pics are from one of the worst leaves

Here is pic from google of spider mite eggs

Attachments

Cdrippper2

Membre actif

Playboy420

Membre

Thanks for the reply, It looksl just like the pic!! THis is a fan leaf. I am in 100% canna coco 25 days into veg with huge bushes. I should be giving them 1000ppm but I am only doing 700 becuase I thought it was burn..

Idk what to do anymore ha

ANy one else care to comment? It looks so much like the picture tho.

Crazeehaze

Membre bien connu

how far along are the plants? could it be trichomes forming at all? very hard to tell on the pics tbh..
but so many eggs and you cannot spot any mites sounds odd in that case..

leaf looks like some nute burn alittle but the leaf finger to the far right almost looks like there is a trail from a leaf miner.. but this is indoor grow right? they usually only come outdoors.. man i dont know.

Aficionado

Membre actif

Rarely will you find spider mite eggs w/o spider mites present. Webbing typically forms when the population of mites is large enough where they colonize and spin a web farm. You will also see small black fecal matter near where they live, and the tell tell signs of small yellow dots where they puncture the leaf to feed (think speckled candy easter eggs).

Your pictures look like underdeveloped trichomes. If you are not seeing actual mites, my guess is that this is what it is.

Playboy420

Membre

Thank you very much everyone, I am indoors about 1 month into veg. I have been using neem oil bi-weekly since I started to see some fungus gnats. That was 3 weeks ago Ive since killed the gnats.

I have had some nute damage so..I just cant explain the brown spots on my leaves. It looks like ph but then I think its thrips so I dont know!

I will get some more pics up later after work, thank you every one again.

Jumpstart

Membre

Thank you very much everyone, I am indoors about 1 month into veg. I have been using neem oil bi-weekly since I started to see some fungus gnats. That was 3 weeks ago Ive since killed the gnats.

I have had some nute damage so..I just cant explain the brown spots on my leaves. It looks like ph but then I think its thrips so I dont know!

I will get some more pics up later after work, thank you every one again.

Thanks for posting the micro pics. Spider mite eggs and tricomes on vegging leaves undersides look a lot alike !
I too was looking at back side of leaves and saw these "eggs" . I do not have mites and the grow room plant with the most of these 'eggs' is an older (2 month) plant. Some are clear and others are white. The younger plants also have some 'eggs' but not as much. Wonder why this discussion hasn't cropped up before.


Habitat

It has been estimated that more than 40,000 species of spiders inhabit the earth. They are found on every continent except for Antarctica and have become established in nearly every habitat, excepting only the air. The vast majority of spiders are terrestrial, with only a few specialized species able to live in freshwater.

Spiders decide where to live based largely on the availability of prey and potential for reproduction. They will usually construct a web to scope out a potential nesting location as they try to determine whether there will be enough food and a place for them to lay their eggs. Some spiders tend to judge an area based on the presence (or lack) of other spiders and may even force their competitors from their webs, claiming them for themselves, if they deem a location sufficient for nesting.

Almost all spiders produce silk. Silk-producing spinnerets are usually located under the tip of a spider's abdomen, which enables them to spin a long strand of silk behind them. Silk production is no simple endeavor for spiders as it requires great time and energy. Because of this, some species have been recorded consuming their own silk when they are finished with it to store for later use.

There are many different types of silk and each type serves a different function for the spider.

Types of Silk and Their Functions

  • Attachment: clinging to surfaces
  • Cocoon: forming a protective case for eggs
  • Dragline: web construction
  • Glue-like: capturing prey
  • Minor: web construction
  • Viscid: capturing prey
  • Wrapping: wrapping prey in silk to allow for consumption

Spider silk is highly regarded as a marvel of engineering by scientists for its structural properties. It is fine yet strong, resistant to many solvents, and even possesses thermal conductivity properties. Researchers have been studying spider silk for years in the hopes of understanding it well enough to manufacture a synthetic version for human use.


Fact or Fiction?: People Swallow 8 Spiders a Year While They Sleep

Should we worry about arachnids crawling into our mouths while we&rsquore in dreamland?

Rod Crawford has heard plenty of firsthand accounts of spider-swilling slumberers. &ldquoOnce or twice a year, someone tells me they once recovered a spider leg in their mouth,&rdquo says Crawford, the arachnid curator at the Burke Museum of Natural History and Culture in Seattle.

Luckily for all of us, the &ldquofact&rdquo that people swallow eight spiders in their sleep yearly isn&rsquot true. Not even close. The myth flies in the face of both spider and human biology, which makes it highly unlikely that a spider would ever end up in your mouth.

Three or four spider species live in most North American homes, and they all tend to be found either tending their webs or hunting in nonhuman-infested areas. During their forays, they usually don&rsquot intentionally crawl into a bed because it offers no prey (unless it has bed bugs, in which case that person has bigger problems). Spiders also have no interest in humans. &ldquoSpiders regard us much like they&rsquod regard a big rock,&rdquo says Bill Shear, a biology professor at Hampden&ndashSydney College in Virginia and former president of the American Arachnological Society. &ldquoWe&rsquore so large that we&rsquore really just part of the landscape,&rdquo

More than anything, spiders probably find sleeping humans terrifying. A slumbering person breathes, has a beating heart and perhaps snores&mdashall of which create vibrations that warn spiders of danger. &ldquoVibrations are a big slice of spiders&rsquo sensory universe,&rdquo Crawford explains, &ldquoA sleeping person is not something a spider would willingly approach.&rdquo

From the standpoint of human biology, the oral spider myth also seems ridiculous. If someone is sleeping with her mouth open, she&rsquos probably snoring&mdashand thus scaring off any eight-legged transgressors. Plus, many people would likely be awakened by the sensation of a spider crawling over their faces and into their mouths. Shear can attest: once, while camping, he awoke to find a daddy longlegs crawling on his face.

Spider experts concede that a sleeping person could plausibly swallow a spider, but &ldquoit would be a strictly random event.&rdquo People who claim they&rsquove swallowed spiders never seem to have any concrete evidence. &ldquoPeople tell me this happened to them, but they threw it (the evidence) away&mdashflushed it down the toilet, usually,&rdquo Crawford says. There&rsquos also a sore lack of eyewitnesses for such a frequent event as eight spiders a year. So even if you heard or read this spider statistic from a trustworthy source (such as a Snapple cap), you can rest assured that it doesn&rsquot have a leg, or eight legs, to stand on.


Voir la vidéo: Les cocons souvrent, voici les bébés araignées (Janvier 2022).